www.freace.de
Impressum

Nachrichten, die man nicht überall findet.





Réponse à une palestinienne de Beit Hanoun

L'Histoire se chargera de remettre les pendules à l'heure

06.11.2006  


Abdelkader Dehbi




En ce vendredi 3 Novembre 2006, - 21 heures - trois jours seulement après le début de la vaste opération de répression engagée depuis le 1er Novembre par l'armée d'occupation sioniste au moyen de chars, d'avions et d'armes lourdes contre le peuple palestinien et qui a eu pour point de départ le village de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, le bilan est déjà de 32 morts et 165 blessés, des femmes et des enfants pour la plupart dont une fillette de 4 ans. La Mosquée du village où s'étaient réfugiés quelques résistants, a été assiégée et dynamitée. Il n'en subsiste plus que le minaret.

Une cinquantaine de femmes palestiniennes, - mères, filles ou épouses - qui étaient allées s'interposer entre les occupants de la Mosquée et les blindés de l'armée sioniste ont été la cible de tirs de "snippers" de l'armée sioniste postés sur les terrasses avoisinantes. Deux femmes se sont écroulées, mortellement atteintes, comme ont pu le voir en direct, les millions de téléspectateurs du monde entier en ce vendredi 3 Novembre.

Durant la fuite de ce cortège de femmes terrorisées, l'une d'elles, entre deux âges, s'est adressée en ces termes devant les caméras aux peuples Arabes et aux dirigeants Arabes:

"Où êtes-vous peuples Arabes?! Où êtes vous dirigeants Arabes?! Pourquoi ce silence?!"

C'est à cette femme palestinienne que je voudrais tenter de répondre, en lui disant ceci:

Pour ce qui est des peuples arabes auxquels vous lancez un appel pour prendre part à vos cotés à la résistance populaire contre l'occupation sioniste, laissez-moi vous dire que ces peuples se trouvent à peu de choses près, dans la même situation d'impuissance et de non liberté que le peuple palestinien lui-même. Comme le peuple palestinien, ces peuples sont dominés par des régimes politiques en majorité pour ne pas dire tous - illégitimes et tyranniques, de l'Atlantique au Golfe arabo persique. La seule différence, c'est que les dirigeants de ces régimes ont la même couleur de peau que la nôtre, parlent la même langue que la nôtre et affichent la même religion que la nôtre.

Vous vous demandez à juste raison pourquoi ces dirigeants arabes ne font rien pour venir à votre secours ou à tout le moins, prendre fait et cause pour vous et montrer une vraie solidarité avec le peuple palestinien frère ? Laissez-moi vous expliquer là aussi, que ces pauvres dirigeants arabes et par un juste retour des choses - sont eux-mêmes aussi impuissants et privés de liberté que leurs propres peuples. Ceci dans la mesure d'abord où, ces dirigeant politiques arabes sont tributaires, pour beaucoup d'entre eux, de puissances étrangères également protectrices de l'Etat sioniste. Ensuite, ces dirigeants arabes sont tout à fait conscients que leur propre illégitimité les condamne à se méfier de leurs propres peuples, qui ne peuvent ainsi, même plus manifester aujourd'hui leur solidarité avec leurs frères palestiniens ou irakiens dans la rue, de crainte de voir se transformer ces manifestations en émeutes populaires qui pourraient balayer des régimes politiquement incompétents et moralement corrompus.

Mais ce n'est qu'une question de temps. Cela viendra. Inexorablement.

Enfin et pour conclure, je voudrais vous dire que j'ai noté avec fierté que malgré votre situation douloureuse, - et à la différence de nos pauvres pantins d'hommes politiques - vous n'avez pas fait appel, vous, - à ce gadget médiatique qu'on appelle "la Communauté internationale". Comme vous avez raison madame!: L'Occident, qui se dit "judéo-chrétien" ne s'indigne et ne se mobilise que pour la cause des Juifs, complexé à jamais comme il l'est, par l'instrumentalisation sioniste des crimes nazis que les Arabes et les Musulmans du monde entier sont sommés de payer, en quelques sorte par subrogation, en vertu de ce qui semble bien être une espèce de Pacte non écrit, entre Israël et l'Occident.

Mais là aussi, ce n'est qu'une question de temps. L'Histoire se chargera de remettre les pendules à l'heure. Inexorablement.



Werbung:


Zurück zur Startseite





Impressum

contact: E-Mail

PAGERANK SEO